05 46 97 81 79 contact@inovecohabitat.fr

INOV’ECO HABITAT :

Les étapes de la construction

LES DIFFERENTES ETAPES DE LA CONSTRUCTION

Le piquetage:

C’est la délimitation exacte du terrain. Elle peut être réalisée par un géomètre ( il est doté d’une délégation du service publique). Si le plan de la maison est finalisé, cette étape permet de déterminer l’implantation de la maison.

L’étude se sol:

Une étude de sol est une étude géologique approfondie (appelée aussi G12), qui a pour but est d’établir la nature du sol et le type de fondation à implanter.

Le terrassement:

Il permet de préparer le terrain à recevoir la construction. Cette étape comprend le nivellement (mise à plat du terrain) et le drainage (si besoin).

Les fondations:

Il éxiste trois types de fondations

– superficielles: pas plus de 3 mètres

– semi-profondes: jusqu’à 5 mètres

– profondes: plus de 6 mètres

 

Le soubassement

Il éxiste plusieurs types de soubassements:

– le vide sanitaire

-les murets de soubassements

-la dalle béton

-les pieux

– etc…

La dalle

Elle permet de recevoir la chape et doit être isolée.

Les murs

l’étape de l’élévation des murs (en parpaing, briques, bois..) est une étape importante.  Elle est réalisée soit par un maçon soit par le charpentier dans le cas d’une maison à ossature en bois.

L’isolation et l’étanchéité à l’air

Cette étape est une étape clé.                                                                  C’est cette étape qui vous permettra d’atteindre la norme de la Règlementation Thermique 2012 (RT2012) ou encore la norme    maison passive.                                                                                      Pour simplifier une maison passive consomme beaucoup moins qu’une maison RT2012 :                                                                                        –50 kWh/m²/an      pour une maison RT2012                                        –15 kWh/m²/an      pour une maison passive     

L’étanchéité à l’air diffère aussi, ayez l’image d’une fuite d’air de la taille d’une feuille A4 de pour une maison RT2012 et le 1/4 d’une feuille A4 pour une maison passive.

La charpente (ou la couverture)

Elle est réalisée par le charpentier dans le cas d’une charpente traditionnelle (ou fermette) et dans le cas d’une maison à ossature en bois.Dans le cas d’un toit plat, elle peut être réalisée par le maçon.

Lorsque la toiture est posée, la maison est hors d’eau.

Les menuiseries

Quand les menuiseries (portes, baies vitrées et fenêtres) sont posées la maison est hors d’air. Il est important de choisir de bonnes menuiseries car elles vous permettront d’alléger votre facture énergétique. pour cela il existe trois types de performances:

  • Uw : Isolation thermique de la fenêtre

Elle s’exprime en watt/m2 pour 1°C de différence de température entre l’intérieur et l’extérieur. Plus Uw est bas, plus la fenêtre est isolante. Uw est un coefficient de transmission thermique, il mesure la déperdition thermique, c’est à dire la capacité de la menuiserie à conserver la température intérieure. On parle de Ug pour le vitrage et de Uw pour la fenêtre dans son ensemble.

  • Sw : L’apport solaire de la fenêtre 

Le facteur solaire Sw est le coefficient qui mesure la capacité de la fenêtre à collecter les apports de chaleur du soleil vers l’intérieur de la maison, l’idéal étant d’obtenir le maximum d’apport de chaleur l’hiver. Compris entre 0 et 1, plus Sw est haut, plus la quantité de chaleur qui entre dans la maison augmente. On parle de Sg pour le vitrage seul. Ainsi une fenêtre dotée d’un bon facteur solaire, vous fera bénéficier en hiver d’un apport de chaleur naturel et vous permettra d’économiser du chauffage. La valorisation des apports solaires d’hiver n’exclut pas le confort d’été grâce à l’utilisation éventuelle d’une protection extérieure (volet, store, brise soleil, casquette).

  • TLw : Coefficient de transmission lumineuse de la fenêtre vitrée 

Compris entre 0 et 1, plus TLw est haut, plus la quantité de lumière naturelle qui entre dans la maison augmente. Ce coefficient traduit la capacité d’une fenêtre à faire entrer la lumière naturelle à l’intérieur de la maison, créant ainsi une économie d’éclairage. On parle de TLg pour le vitrage seul.

Le revêtement extérieur

Une fois les murs faits, le revêtement extérieur peut commencer.        Attention au PLU (plan d’urbanisme), il peut être contraignant et vous interdire certain revètements.

Il en existe plusieurs types :

– bardarge (bois, alu, pvc…)

– crépi

– pierre 

Le second Oeuvre

Il regroupe l’ensemble des lots concernant:

– le carrelage

– la peinture

– l’électricité

– la cuisine

– la salle de bain

– le chauffage

les finitions

Cette dernière étape vous concerne généralement car elle est plus agréable. elle consiste à décorer votre intérieur et à aménager votre maison.

Pin It on Pinterest

Share This